Contexte

Also available in: 简体中文 Nederlands English Deutsch Italiano

Les douleurs lombaires chroniques ou lombalgies sont une des principales causes d’invalidité chez l’adulte et de morbidité dans le monde.

Bien qu’il existe de nombreuses causes de lombalgie, l’une des principales est la dégénérescence des disques intervertébraux (DIV) de la colonne vertébrale. Cette dégénérescence des DIV explique environ 40% des cas de lombalgie soit environ 280 millions de cas dans le monde. Cela entraîne un fardeau économique d’environ 240 milliards d’euros dans l’UE.

Malgré son retentissement important, les patients atteints de lombalgies ne disposent que de peu d’options thérapeutiques, telles que le traitement de la douleur et la physiothérapie. Si cela n’est pas suffisant, la dernière option est le recours à rful Acc une chirurgie invasive et coûteuse.

Il n’y a pas encore de traitement qui puisse arrêter ou inverser cette maladie. Le meilleur traitement potentiel contre la lombalgie consiste à soulager la douleur et à rajeunir les tissus dégénérés en espérant obtenir ainsi des effets à long terme. Les partenaires d’iPSpine, regroupant à la fois des universités et des entreprises, se sont associés pour développer une nouvelle thérapie avancée contre la lombalgie causée par la dégénérescence des DIV.

L’objectif de ce projet est d’étudier et de développer une nouvelle thérapie biologique de pointe utilisant un type de cellule appelé cellules souches pluripotentes induites (iPSC). Ces cellules sont créées en reprogrammant des cellules pleinement matures, telles que des cellules du sang ou de la peau, en des cellules spécifiques du DIV. Seules quelques cellules matures sont nécessaires pour créer une grande quantité d’iPSCs. Ces iPSCs sont ensuite différenciées en cellules du DIV qui vont ensuite aider à repeupler le disque dégénéré. Au cours des cinq prochaines années, les partenaires d’iPSpine veulent montrer que les iPSC peuvent constituer une stratégie thérapeutique pertinente de la lombalgie. Cela commencera par des recherches fondamentales et se poursuivra par des essais dans un modèle animal préclinique. À la fin du projet, le traitement devrait être prêt pour le premier essai clinique chez l’homme.

L’impact d’IPSpine : iPSpine veut proposer une nouvelle technologie dans le domaine de la thérapie innovante. En prenant pour exemple la dégénérescence du disque intervertébral, iPSpine espère améliorer la qualité de vie de millions de patients grâce à une réduction durable des lombalgies, à une réduction des taux de retraite anticipée et à une amélioration du contexte socio-économique.